Equité scolaire pour l’égalité des chances sur l’ensemble du territoire

Les familles en Guadeloupe doivent, à chaque rentrée scolaire, dépenser des centaines d’euros pour l’achat de matériel scolaire à savoir les cahiers, les manuels, les uniformes.

Dans tous les autres départements de la France de l’hexagone du moins, ce sont les municipalités qui payent les fournitures scolaires de la maternelle au CM2 en tout cas.

En Guadeloupe, selon les exigences de certains enseignants les familles dépensent entre 80 à 100 euros pour un enfant scolarisé en maternelle, entre 100 et 200 euros pour un enfant scolarisé en élémentaire, avec un vrai gâchis quand on sait que parfois la peinture, le dictionnaire, la calculette exigée sur la liste ne sert même pas dans l’année. Une famille de plusieurs enfants doit donc avoir un gros budget de rentrée.

Dans cette liste de matériel, il faut même parfois fournir les ramettes de papier pour l’année.
Est-ce normal? Est-ce équitable?

Il serait temps que les municipalités s’alignent sur celles des autres départements, il serait temps également qu’un VRAI contrôle des comptes de ces municipalités soit exercé par les citoyens.

Concernant le domaine scolaire, il serait juste que l’offre des parcours post 3e et post bac soit élargie. Là aussi se serait l’égalité des chances pour tous et toutes.

Marie GUILLON (Guadeloupe)

Agissez pour votre territoire, rendez-vous sur www.assisesdesoutremer.fr

Commentaires (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bernard Devienne

    Dans le même esprit, il est tout aussi choquant d’entendre des enseignant.e.s nous raconter qu’il leur faut assez souvent acheter eux-mêmes du matériel pédagogique pour remplir leurs tâches !
    J’imagine mal la même situation pour les salariés d’une entreprise privée.
    Là aussi, cela interpelle sur deux points :
    – la capacité et l’envie des directions à sortir de leurs postures « supérieures ».
    – leur autosatisfaction à préférer imaginer des nouvelles dispositions plutôt qu’à régler (d’abord, aussi ou surtout…) les mille et une petites choses mal foutues, illogiques ou inadaptées qui nous empoisonnent au quotidien.

    Répondre
  2. PAYET JULIEN

    ça doit effectivement être harmonisé
    toutes les fournitures de base doivent être les mêmes dans toutes les écoles de France
    on peut éventuellement moduler si l’école a des projets pédagogiques spécifiques
    une carte de france des frais de fourniture existe t elle? à mettre en relief avec l’allocation de rentrée scolaire qui si je ne me trompe pas est universelle sous conditions de revenus

    Répondre
    1. TETUAMANUHIRI

      bonjour, enseignant en Polynésie, j’ai été amené moi aussi à acheter du matériel scolaire pour ma classe pour une valeur de 3 mille euros! L’offre scolaire n’est pas équitable sur tout le territoire et je me sens abandonné, livré à moi même pour palier les failles de l’institution!! Pas d’électricité, pas de téléphone, ni de photocopieuse, ni de fax etc….. Malgré la réforme du système scolaire, rendre l’école équitable et bienveillante, n’est pas pour maintenant me concernant. Heureusement que l’espoir fait vivre!!

      Répondre