Contribuer au débat

Souhaitant jouer le jeu et apporter ma contribution au débat, je viens faire quelques commentaires et propositions. Simplement en tant que citoyen qui s’intéresse à la vie de son pays la Martinique, des Dom et de la France hexagonale…

Ma proposition pour un programme de grand travaux pour l’économie bleu (créer une île artificiel au large de la Martinique… ). Il faut s’atteler à la récolte et au traitement des sargasses en haute mer avant arrivé et la fermentation sur les côtes, par des bateaux usine (vieux bateaux refait et modifiés qui les récupèrent, les sèchent et les traitent pour en faire du compost) J’ai une proposition innovante pour un système de récolte en mer et d’autres produits à faire avec…

– Les services publics ne répondent plus à leurs missions.

Faut-il les abolir, et les privatiser (école, hôpitaux chum, mairie etc…) ? Pour plus d’efficacité…
Et par contre, nationaliser le port de commerce et les entreprises du port (contre la vie chère) ?…

– Continuité territorial et égalité réelle dont on parle tant ici.
Un français de l’hexagone qui a un problème dans un coin de la France, peut plus facilement se déplacer ailleurs sur le territoire pour satisfaire son besoin, de par la continuité territorial dont il bénéficie naturellement.

Ici, il vous faut faire des milliers de kilomètre à grand frais, vous êtes, tributaire du bon vouloir de toutes sorte de personnes et d’organismes tout puissant et parfois nuisible. Où sont l’égalité et la liberté ?

– Geler toute évolution institutionnelle pour au moins 50 ans pour la Martinique. Afin de porter, la paix, la quiétude, la stabilité, la tranquillité et la liberté dans l’esprit des martiniquais qui ont déjà donné…

– Interdire tous les produits chimique nocif, dans l’agriculture et traiter le problème de la chlordécone…

– Traiter le problème de la vie cher, en recherchant les responsables de ce fait. Nationaliser les entreprises du port et le port qui participe grandement à cela…

– « Hubériser » le transport en Martinique et surtout à  Fort-de-France où la population vit un véritable calvaire avec des grèves et droit de retrait incessant pour un rien … Quelle revanche veulent-il prendre ?

Et créer une véritable association indépendante de défense des usagers et des consommateurs.

Par ailleurs dans bien d’autre domaine, la population est méprisée. Pourquoi ce mépris, cette rancœur de beaucoup de politiques (de tout bord), de syndicalistes, d’intellectuels, de journalistes,  etc… pour le « petit peuple » (je peux me tromper sur ce constat et si c’est le cas je m’excuse d’avance) qu’ils veulent tous éduqué, conscientiser etc… Il faut arrêter.

C’est plus eux qui méritent d’être conscientisés, éduqués et que sais-je encore…
Et c’est toutes cette rancœur de nous tous, qui génère, tant de violence…

– Profiter de la commémoration des 170 ans de l’abolition de l’esclavage, pour mettre en place des projets réel pour la décennie des peuples d’ascendance africaine. Et planter un « immense baobab » sur la savane ou le jardin de la CTM à cette occasion..

-Ouvrir la pèche aux oursins pour même une journée, dans l’année, pour que les gens de la population puisse pêcher même un kilo d’œuf d’oursin s’ils le veulent …la mer appartient à tous…

-Ouvrir l’abattoir de la CTM aux petits éleveurs pour l’abattage et la vente de leurs bovins.
Mettre en place un système comme avant, où ont donnait des animaux « en moitié » à ceux ne pouvant en acheter. (Un système inspiré de zébunet dans le monde) car les petits éleveurs (dont moi) occasionnel son exploité par certain éleveurs, boucher, coopérative bien établies.  Les prix des animaux  sont devenus très chers.

Et des personnes aux chômages qui s’occupaient et avait un petit revenu d’appoint, ne peuvent plus acheter même des ovins caprins, (trop cher) alors que des éleveurs bien installes et des coopératives touchent de substantielles subventions et primes de toute sorte… Par exemple, pour faire partie de la coopérative bovine il faut au moins plus de 10 bovins au départ…

– Mettre en place le revenu universel.

La vie étant cher pour tout le monde, élargir la sur- rémunération des fonctionnaires outre-mer à tous, les travailleurs et les bénéficiaires des minimas sociaux…Cela donnerai plus de pouvoir d’achat à tous et bénéficierai à l’économie.

– la loi sur l’indivision est une bonne chose qui réglera beaucoup de problème pour libérer des terrains pour des logements, pour le bâti d’entreprise, et l’agriculture. Il faut veiller à ce que l’injustice ne soit pas simplement transférée d’un clan familial à un autre… et cela risque de provoquer de graves conflits…

Mais il y a aussi le cas des enfants dit naturel, et ceux dit illégitimes (personne n’est plus légitime qu’un autre sur cette terre) qui doivent être pris en compte, car ces enfants ont de grosses difficultés à faire respecter leur droit à héritage et sont souvent lésés…

– Éliminer le sénat qui coûte trop cher et n’est pas élu par le peuple…

– Réformer Pôle emploi. Créer « une agence du premier emploi » (?), pour la première expérience professionnel pour les jeunes, qui ont beaucoup de difficulté a avoir un emploi car sans expérience.

– Revoir le système de liquidation des entreprises en difficultés (vendu aux enchères, par les huissiers et commissaire priseurs etc…) qui sont démantelées et dilapidées, alors que ces entreprises ont bénéficiées de grosses subventions publiques. Ce qui revient à dilapider et gaspiller l’argent public.

Et mettre en place un système de préemption par les collectivités, de l’immobilier, du foncier et du mobilier (matériel de production) des entreprises en liquidation. Et mettre ces moyens à disposition de jeunes porteurs de projets sans moyen… Au lieu d’être dilapidés dans les ventes aux enchères…

Par exemple mettre en place une agence charger de récupérer ces terrains, ces bâtiments, ce matériel industriel, agricole et autre matériel de production divers;  et les mettre à disposition de scop qui les mettraient à disposition de petits entrepreneur sans grand moyen, et ce, à bon prix, etc..

Thierry Barrus (Martinique)

Agissez pour votre territoire, rendez-vous sur www.assisesdesoutremer.fr

Commentaires (5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dulau

    Un meilleur service de transport en commun sur toute l’île pour diminuer le nombre de voiture, car cette île est trop pollluée par le nombre de voitures présentes.
    De l’eau potable dans tous les robinets de l’île.
    Une politique de reconstruction des maisons abandonnées, qui défigurent le paysage de l’île et sont dangereuses pour les passants.
    Une véritable politique de transition énergique, pourquoi en Guadeloupe les toits n’ont pas d’isolation ? La tôle est trop chaude dans cette île et il n’est pas bon d’utiliser des climatiseurs qui réchauffent l’air extérieur. La clim tue et dégrade le climat, c’est URGENT.

    Répondre
  2. Dulau

    Donner envie aux citoyens guadeloupéens de trier, recycler, arriver à zéro déchets, en mettant en place des containers adaptés pouvant contenir de grosses quantité (en fonction du nombre d’habitants par quartier), faire des réunions d’information sur la pollution actuelle en Guadeloupe. Faire des réunions de conscientisation sur le devoir de trier, recycler, arriver à réduire ses déchets, afin d’obtenir une Guadeloupe qui respire le bien-être, car actuellement trop de déchets sur les bords de route (voiture abandonnée, électroménagers, meubles, etc ….

    Répondre
  3. Salin Josette

    Quelques propositions pour la Guadeloupe :
    Concernant le développement du territoire, nous nous heurtons aux services domaniales. Cette loi, devrait être remaniée, permettant au Maire de développer les sites touristiques

    Répondre
  4. Louis-Kodjo

    Développer un réseaux de transport sur toute la France a travers le Monde afin de faciliter les échanges entre toutes régions françaises. Et faire des outre-mer des portes européennes vers le monde.

    Répondre
  5. han wai yuan jean paul

    ARRÊTEZ LE FINANCEMENT EUROPÉEN DES PROJETS PHARAONIQUE TEL QUE LA NRL A LA RÉUNION DÉVELOPPEMENT D UN RÉSEAU DE TRANSPORT COLLECTIF EN SITE PROPRE ET FIABLE EMPRUNTE PAR LES ÉLUS QUI DEVRONT SE DÉFAIRE DE LEURS VOITURES DE FONCTIONS UNE ASSEMBLÉE UNIQUE A LA RÉUNION UNE DIMINUTION DE NOS REPRÉSENTANTS ÉLUS ET RESPONSABILISER CES ÉLUS QUI DEVRAIENT ÊTRE SEVEREMENT SANCTIONNE EN CAS DE MAUVAISES GESTION QU ILS SE TIENNENT AU BUDGET INITIAL SANS DÉPASSEMENT INTOLÉRABLE SUPPRIMER LES TAXES LOCALES SANS CESSE EN AUGMENTATION UNE HARMONISATION NATIONALE UN CONTRÔLE OBLIGATOIRE DES FINANCES PAR DES REPRÉSENTANTS DES CONTRIBUABLES TOUT LES EMBAUCHES DANS LES COLLECTIVITÉS DEVRAIENT ÊTRE JUSTIFIES ET FAIRE L OBJET D UN APPEL A CANDIDATURE ETC….

    Répondre